Le tremblement de terre en Haïti en janvier 2010 a attiré l’attention du monde entier vers un des pays les plus pauvres et en manque de ressources du monde.

Malgré le fait que la couverture médiatique ait beaucoup diminué, d’importants problèmes de santé persistent (dont la plupart existaient avant le tremblement de terre).

Un des plus grands obstacles qui limite des interventions ciblées est le manque de bases de données et de documentation en santé.

Au fait, seuls environ 10% des décès sont enregistrés de manière officielle.

Ainsi, avec l’aide de leurs partenaires haïtiens, de leurs partenaires de l’Université de Miami et de l’Université de San Francisco, les membres de la faculté du CUSM ont reconnu ce défi et ont développé un registre de traumas pouvant être utilisé dans les hôpitaux haïtiens, un registre basé sur ceux déjà en place dans les pays africains mentionnés ci-dessus. L’information recueillie de ce registre ouvrira la voie pour d’autres programmes d’enseignement et de prévention des blessures. 

Deckelbaum DL. The Haiti earthquake: a personal perspective. CMAJ  2010;23:241-242

Contactez-nous

Bureau:

1650 Cedar Avenue room E16.125
Montreal, Quebec, Canada H3G 1A4
Tél: +1(514)934-1934 ext:45933 

Cybil Abou-Rizk
Gestionnaire de programme, Centre pour la chirurgie mondiale 

Courriel Cliquez ici

Les Nouvelles

Twitter

Top