Tanzanie

Depuis les huit dernières années, la division de traumatologie du CUSM a travaillé étroitement avec le CNIS et l’Institut d’orthopédie Muhimbili au Dar es Salaam en Tanzanie pour améliorer notre compréhension de l’épidémiologie des blessures ainsi que pour améliorer les soins des blessures et des maladies chirurgicales aiguës.

Une description de l’épidémiologie locale des blessures est indispensable à tout développement d’un système de traumatologie. Cette information est importante pour plusieurs raisons. Premièrement, elle fournit une compréhension de l’étendue et de l’importance du problème. Deuxièmement, elle permet de bien cibler les programmes d’éducations appropriés. Par exemple, un cours axé sur la gestion des blessures pénétrantes peut ne pas être utile dans un contexte où la plupart des blessures sont secondaires à des accidents automobiles. Troisièmement, l’épidémiologie des blessures identifie les besoins potentiels des programmes de prévention. Ceux-ci peuvent être mis en œuvre grâce à des améliorations apportées dans les régions telles que des programmes d’éducation pour les centres non-hospitaliers (c.-à-d.: l’éducation des piétons à l’école primaire), les infrastructures, l’ingénierie, ou le renforcement des lois (c.-à-d.: limites de vitesse).

Le registre des traumatismes, développé par le CNIS et qui cible spécifiquement les pays à faible et moyen revenu, a été implanté pour la première fois à Dar es Salaam en 2005; depuis ce temps, l’épidémiologie des blessures a été recueillie par nos partenaires locaux. Ces données sont en cours d'analyse et constituent le fondement de nouveaux programmes comme ceux décrit ci-dessus.

En plus des efforts de recherche mentionnés ci-dessus, plusieurs programmes d'éducation sont actuellement en place à Dar es Salaam. D’abord enseigné en Tanzanie en 2005, le cours « Trauma Team Training » (TTT) est un cours axé sur le travail d’équipe dont le but est de procurer des soins de traumatologie pour les nations à faible revenu. Initialement, le corps professoral du CUSM a été intimement impliqué dans la prestation des cours. L’objectif principal était à l’époque basé sur la notion de « former les formateurs ». Depuis, le cours « TTT » a été enseigné de façon indépendante par nos partenaires tanzaniens à plusieurs reprises. En utilisant la même approche que celle du cours « TTT », plusieurs cours de « Essential Surgical Skills » (ESS), ont été menés. Ces cours mettent l’accent sur les urgences chirurgicales fréquentes et la prestation de soins chirurgicaux de survie dans des environnements sous-financés.

Bergman S, Deckelbaum D, Lett R, Haas B, Demyttenaere S, Munthali V, Mbembati N, Museru L, Razek T. Assessing the impact of the trauma team training program in Tanzania. J Trauma. 2008;65:879-883.

Contactez-nous

Bureau:

1650 Cedar Avenue room E16.125
Montreal, Quebec, Canada H3G 1A4
Tél: +1(514)934-1934 ext:45933 

Cybil Abou-Rizk
Gestionnaire de programme, Centre pour la chirurgie mondiale 

Courriel Cliquez ici

Les Nouvelles

Twitter

Top